Résidence

Une résidence d’artiste dans le Parc naturel régional du Doubs

_Le Musée des beaux-arts le Locle (MBAL), partenaire principal du festival Alt.+1000,  s’associe au Parc régional naturel du Doubs pour organiser une résidence d’artiste.

_A l’invitation du MBAL et du Parc du Doubs, le photographe Henrik Spohler pose son regard sur les paysages de notre région, où se côtoient forêts profondes et préservées ainsi que des zones construites et aménagées. Dès lors se pose la question de la définition de zones protégées et naturelles.

_Né à Brême, Henrik Spohler (1965) a fait sa formation à la prestigieuse Université Folkwang à Essen. En plus de son travail de photographe indépendant, il est professeur à l’Université des sciences appliquées (Hochschule für Technik und Wirtschaft) à Berlin. Son travail se révèle par des plans larges et en couleurs, caractérisés par une perfection technique et une précision esthétique qui tendent vers l’abstraction. Les tensions entre l’être humain, la technologie et la nature est un thème cher à l’artiste. Ainsi, « The Third Day » (2013), dont le titre fait référence à la Genèse biblique et au jour durant lequel Dieu aurait créé la nature, nous présente une vision crue et sans artifices de l’agriculture industrielle où l’humain devient créateur en même temps que consommateur.

_Ce projet, consacré à l’observation du paysage, est à découvrir au MBAL dès le 21 juin 2019.

image site web - sans-titre 2image site web - sans-titre

Tableaux du Jura © Henrik Spohler | 2018 | Tous droits réservés